Qu'est ce que que la ludopédagogique ?

Les enfants ne jouent pas pour apprendre, mais apprennent en jouant. Le jeu est l'un des principaux aspects de la vie d'un enfant. C'est ce qui l’occupe la plupart du temps. Et quand il ne joue pas, il réfléchit à quand il pourra le faire. Pour cette raison, il est très important d’utiliser le jeu comme méthodologie d’apprentissage. C'est le seul moyen par lequel on pourra capter et maintenir l’attention d’un enfant. Et à travers lequel il pourra apprendre en s'amusant. C’est de ce concept que la ludopédagogie a émergé. Un système qui englobe 2 termes importants : ludique et pédagogie. Un terme qu’on peut alors assimiler par l’apprentissage par le jeu.

Un moyen d’apprendre sans avoir peur des erreurs

Dans la ludopédagogie, l’enfant est libre de prendre des décisions qui peuvent conduire à l'échec. Cependant, cela lui offre en même temps la possibilité d'apprendre de lui de façon pratique. Dans ce système d’apprentissage ludopédagogique, l'enfant n'a pas autant peur des répercussions. Contrairement à ses réactions dans des situations réelles. Avec cette méthode, les erreurs sont permises. Les enfants pourront donc faire des erreurs sans trop s’en soucier. Il apprend à faire face et à résoudre des situations et des problèmes complexes. Des choses qu'il serait incapable de résoudre dans la vie réelle. Cela va alors l’aider à prendre confiance en soi. Et aussi à perdre ou à réduire la peur de l'échec. Et ce, tout en améliorant son estime de soi.

Une clé pour assimiler les concepts théoriques

La ludopédagogie est aussi l'un des meilleurs moyens de renforcer ce que l’enfant a appris théoriquement. Cela lui permet de faciliter la mise en pratique. Effectivement, les enfants ont du mal à comprendre l’importance des supports théoriques. Ils éprouvent naturellement un désintérêt total vis-à-vis d’un cours théorique dénué de quelconques activités. Ainsi, la ludopédagogie leur permet de développer des expériences par le jeu pour que les concepts soient intériorisés. En effet, les enfants sont en mesure de bien apprendre lorsqu’ils sont avec leurs égaux. Ils ont la possibilité de mettre en pratique et d’expérimenter leurs acquis à travers des exercices adaptés. Et ce, sans avoir à recourir à des concepts théoriques qu'ils n’utiliseront même pas plus tard.

Un levier efficace pour le développement cognitif et affectif

Le développement cognitif dans le jeu se produit lorsque les enfants doivent se souvenir, penser, comprendre et réfléchir sur les connaissances qu'ils ont acquises. Cela leur permet de résoudre une situation qui se produit dans le jeu. Cela stimule alors la concentration, la mémoire, l'imagination, la créativité et le raisonnement logique. Mais l’apprentissage par le jeu favorise également les relations entre les enfants. Il facilite l'interaction entre les pairs, et stimule la camaraderie et le travail d'équipe. La ludopédagogie stimule la satisfaction, la maîtrise de soi, et les compétences sociales. Mais la résolution des conflits et la communication sont aussi encouragées. Et cela augmente la motivation et la responsabilité. Il faut savoir que dans les jeux, une série de règles doit être connue et observée. Ce qui favorise le respect et la conscience que la coopération est nécessaire pour atteindre un objectif.

Une manière de prendre plaisir à apprendre

Des études stipulent que les réseaux de neurones d'apprentissage sont activés lorsqu’une personne est heureuse et détendue. Ce qui n’est pas le cas lorsque cette personne est soumise à un environnement contraignant et étranger. Chez un enfant, la même chose se passe. Il se sent bien dans un environnement plein de jeux et de joie. Par contre, si on lui impose des cours théoriques et dépourvus d’ambiance, il se bloque. Et il s’avère que le jeu est un outil fondamental qui prédispose l'enfant à apprendre. Grâce à cela, l'enfant vit des expériences agréables à travers un environnement qui lui est adapté. De cette manière, jouer lui permet non seulement d'apprendre le contenu du programme. Mais lui fera aussi découvrir d'autres aspects tels que faire le lit, attacher les chaussures... Tout cela pour dire que pour l’enfant, tout est un jeu. Et qu’en raison de cela, il est pratique d’utiliser cela pour l’apprendre.

Un concept efficace pour booster la créativité

Le jeu libre, dans lequel l'enfant est laissé à ne suivre que son imagination, peut être très bénéfique pour celui-ci. Il est amené à exploiter et à développer son propre potentiel en se fiant à ses envies joviales. Par exemple en inventant des histoires et jouer des rôles : maintenant je suis médecin, maintenant je fais le lion… Les enfants découvrent leur capacité à créer de nouvelles choses. Le jeu est un instrument fondamental pour développer la créativité des enfants. Il suffit de leur fournir les bons outils et de les laisser s'immerger dans leur univers particulier. Un monde dans lequel les adultes ont souvent oublié comment entrer.

Un système fiable pour développer les compétences physiques et mentales

Le jeu actif et l’imagination se caractérisent comme une ressource créative. Une ressource à la fois au sens physique (sensoriel, moteur, musculaire, coordination psychomotrice), et mental, avec une valeur sociale et émotionnelle claire. Cela contribue à la formation des habitudes de coopération et d'entraide avec un caractère motivant. Il a été démontré que les enfants qui étaient dans des salles de classe ayant recours à la ludopédagogie, maîtrisaient non seulement les compétences et les concepts d'alphabétisation à un niveau supérieur. Ils ont également développé de meilleures compétences sociales et linguistiques et ont appris à réguler leurs comportements physiques et cognitifs.