mardi 17 octobre 2017| 15 riverains
 

Déjeuner en paix au square de Clignancourt

Déjeuner express pour Jonas et Charlotte, sur un banc du square Clignancourt.

A l’écart du boulevard Ordener, le joli square de Clignancourt offre un espace calme pour déjeuner en paix. Touristes, habitants ou travailleurs du quartier, ils sont nombreux à s’asseoir sur l’un des bancs verts de ce parc du 18e arrondissement de Paris entre midi et deux.

Niché entre des immeubles cossus, le square de Clignancourt offre une escale de verdure dans le 18e arrondissement, à deux pas des stations de métro Jules Joffrin et Simplon. Le vrombissement des voitures semble lointain, il ne reste que quelques notes du concert automobile de la rue Ordener. En ce jeudi 30 août 2012, l’heure du déjeuner a sonné et les jeux pour enfants sont désertés.

Charlotte et Jonas se sont assis sur le premier banc au soleil qu’ils ont croisé. Sans un regard pour la fine poussière recouvrant la peinture écaillée, les jeunes gens ont rapidement avalé leur sandwich acheté à la boulangerie toute proche. « On connaissait ce parc mais c’est la première fois qu’on y mange et c’est très sympa », explique Jonas entre deux bouchées.

JPEG - 51.9 ko
A deux pas de la mairie du 18e, le calme du square Clignancourt est apprécié par les habitants du quartier.

Habitant Porte de Saint-Ouen, ils profitent de leur journée chômée pour rendre visite à la mère de Charlotte qui vit à deux pas. « Comme on avait un peu d’avance, on en a profité pour déjeuner. Mais c’est dommage qu’on ne puisse pas aller sur les pelouses », regrette le couple parisien. Leur repas express est expédié en dix minutes.

De l’autre côté de l’herbe entourée d’un petit grillage, Alfred lui prend son temps. Il n’avait pas remis les pieds au square de Clignancourt depuis cinq ans. « Avant je vivais rue Eugène Sue, raconte le trentenaire de sa grosse voix. Je venais souvent ici pour me reposer, et rien n’a changé ! » Les grands arbres ombragent toujours le square ovale et les personnes âgées viennent prendre l’air sur les bancs, en évitant de s’asseoir sur des déjections de pigeons.

Ces oiseaux des villes semblent beaucoup intéresser un couple de touristes. Michela leur lance des miettes de son sandwich tandis que Luca les photographie. « Nous sommes végétariens, nous aimons donc beaucoup les animaux », expliquent-ils. Ces Italiens profitent d’une semaine de vacances à Paris et logent à quelques encablures du parc, dans un hôtel rue du square de Clignancourt. « Paris c’est mieux que Rome ! jurent-ils. Les transports fonctionnent, la qualité de vie est meilleure et surtout il y a des espaces verts pour pique-niquer. » Dans l’après-midi, ils prévoient de faire la tournée des parcs en enchaînant les Tuileries et le jardin du Luxembourg.

De promenade, il n’y en aura point pour ces deux collègues qui discutent "boulot" La hiérarchie, les conflits entre collègues, la dégradation des conditions de travail, tout y passe ! Alors qu’ils ont fini leur repas depuis longtemps, un certain Marc a les oreilles qui sifflent... Sur le banc d’en face, une dame blonde à l’air triste feuillette un magazine après avoir mangé sa salade qu’elle s’était préparée dans un tupperware.

JPEG - 41.2 ko
Michela et Luca, deux Italiens en vacances à Paris, logent près du square Clignancourt.

Les papilles dégustent d’ailleurs des plats variés dans le square de Clignancourt. Un quartet de jeunes palabrent en déballant leurs hamburgers siglés McDonald’s. Derrière eux, un quadragénaire grisonnant mâche une banane pensivement. Le fruit jaune est le seul plat de son menu du jour. Enfin, des effluves de pizza entourent une grand-mère très maquillée et son petit-fils en survêtement. « C’est moins cher qu’au restaurant et on est bien plus à l’aise ici », sourient-ils une part à la main.

Les oiseaux surveillent tout ce petit monde du coin de l’œil. Dès qu’un banc est délaissé par les mangeurs, les volatiles rappliquent à toutes ailes pour becqueter la moindre miette qui traîne. Bientôt, les enfants vont reprendre leurs droits et animer de nouveau le square Clignancourt de leurs cris et de leurs rires.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes