jeudi 17 août 2017| 52 riverains
 

Les conseils de quartier font peau neuve

Une habitante du 18e lors des Rencontres de la démocratie locale, mardi 5 février 2013.

Davantage ouvert aux habitants et plus transparent, le nouveau fonctionnement des conseils de quartier a été présenté, mardi 5 février 2013, aux habitants du 18e arrondissement de Paris, lors des Rencontres de la démocratie locale. Un nouveau départ pour ces instances de dialogue, relais entre les services de la mairie et la population du quartier.

La mairie du 18e arrondissement de Paris a lancé depuis peu un avis de recherche assez singulier dans l’un de ces derniers prospectus. Il ne s’agit pas de retrouver une personne disparue ou un dangereux criminel, mais d’un appel à candidatures afin d’inciter les habitants de l’arrondissement à prendre part aux conseils de quartiers nouvelle formule.

Les rencontres de la démocratie locale, le 5 février 2013, étaient donc le lieu privilégié pour expliquer à une centaine de personnes ce qui va changer en 2013. Les conseils de quartiers sont encadrés depuis 2002 par une loi promulguée par Daniel Vaillant. L’actuel maire du 18e était alors ministre de l’Intérieur. Onze ans plus tard, une nouvelle charte des conseils de quartier vient d’être adoptée par la mairie. Objectif : donner plus d’« ouverture et de transparence », maîtres mots de cette réunion, présentée par Catherine Joly, élue du 18e, en charge de la vitalité démocratique.

Elus et habitants sur un pied d’égalité ?

Auparavant réservées aux seuls membres des conseils, les séances seront désormais ouvertes à tous. Le grand public pourra désormais assister et participer librement aux débats donnés dans les huit conseils d’arrondissements que compte le 18e. Un noyau dur de personnes particulièrement impliquées subsiste sous le nom d’« équipe d’animation », mais passe de 40 membres à 15 par conseil. Ces volontaires devront se signaler lors des prochaines réunions des conseils d’arrondissement et seront tirés au sort, comme auparavant.

Autre petite révolution, les élus qui étaient autrefois présidents de ces conseils sont maintenant élus référents, comme ils le souhaitaient. Mais n’est-ce pas simplement qu’une révolution terminologique ? Pour Pascal Julien, ex-président du conseil de quartier Charles Hermite - Evangile, ce changement va permettre au contraire de placer les échanges entre élus et habitants sur un pied d’égalité : « Certains disent que les conseils de quartier sont la courroie de transmission de la mairie du 18e arrondissement. Ce n’était pas le cas, et là on est sûrs que ça ne le sera pas. »

La fidélisation des conseillers en question

Après les explications des élus, plutôt brèves car ils ne voulaient pas qu’on leur fasse le reproche d’avoir monopolisé la parole lors d’une réunion sur la démocratie locale, au tour du public de s’exprimer. Au fil des questions, les habitués des conseils demandent des locaux permanents pour travailler, avec le matériel adéquat : « Des photocopieuses, par exemple... » Le public s’interroge aussi sur la fidélisation des conseillers, qui abandonnent parfois leur fonction bien avant la fin des deux ans de leur mandat.

Les personnes qui s’expriment au micro connaissent bien le fonctionnement des conseils de quartier : la majorité d’entre eux en fait déjà partie. Certains s’interrogent sur leur nouveau fonctionnement : il leur paraît soudain et pas forcément motivé. « Alors on a tout mal fait avant ? Non. » répond l’élu chargé de la démocratie locale à la mairie de Paris, Hamou Bouakaaz, aux inquiétudes d’un conseiller de quartier du 18e.

Une charte adoptée sans vote des conseils

Les reproches les plus conséquents portent néanmoins sur les relations entre conseils de quartier et conseil d’arrondissement. Une conseillère se plaint par exemple que sur certains sujets, les conseils de quartiers doivent faire le travail des élus. Mais le plus important grief fait à cette nouvelle charte, censée être représentative d’un nouveau souffle dans la démocratie participative, c’est qu’elle a été adoptée par les politiques sans vote formel au sein des conseils de quartier du 18e.

Catherine Joly opère alors une clarification sur la différence entre démocratie participative et démocratie représentative. Les conseillers de quartier, tout motivés qu’ils soient, ne sont pas élus lors de scrutin. Dans le public, certains conseillers continuent tout de même à grogner. Ils estiment que leur avis n’est pas toujours écouté en conseil d’arrondissement. Dominique Lamy, référent du conseil de quartier Goutte d’Or - Château Rouge, insiste alors : il est difficile de donner plus de pouvoir aux conseillers de quartier, car la question de leur représentativité se pose. Pascal Julien ajoute qu’ils n’ont « certes pas un pouvoir de décision mais un pouvoir d’influence ».

Liens :
- Pour en savoir davantage sur les conseils de quartier, lire l’article : La carte de la démocratie locale.
- Lire aussi le portrait d’un ex-président du conseil de quartier Joffrin-Clignancourt. Il n’est plus en poste, mais son témoignage relatif au fonctionnement des conseils reste pertinent.

PDF - 172.4 ko
Téléchargez la date des huit prochains conseils de quartier dans le 18e.

Mode d’emploi
Désormais publics et ouverts à tous, chaque conseil de quartier abrite une équipe d’animation qui assure son fonctionnement quotidien.

Cette équipe est composée de :
- 8 personnes tirées au sort en séance publique parmi les conseillers de quartier volontaires pour une durée de 2 ans. Renouvelable une fois.
- 5 représentants d’associations tirés au sort parmi les volontaires, pour une durée de 2 ans. Renouvelable une fois.
- 1 membre de l’Assemblée des citoyens extra communautaires désigné par ses pairs.
- 1 élu référent désigné par le maire d’arrondissement.

Pour faire partie des conseils de quartier il faut habiter dans le 18e arrondissement ou y travailler.
Il suffit de s’inscrire au service démocratie locale de la mairie afin d’être tenu au courant des réunions et y assister. Pour un engagement plus soutenu au sein de l’équipe d’animation, il faut faire part de son intérêt puis être tiré au sort.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes