dimanche 25 juin 2017| 24 riverains
 

Le marché de Barbès à la télé dimanche soir

Le marché de Barbès déploie ses étalages les mercredis et samedis sur le boulevard de la Chapelle.

Jour de marché, de Barbès à Uzès, sera diffusé dimanche 12 avril 2015, à 20h40, sur France 5. Ce documentaire de 52 minutes raconte l’histoire de deux marchés : l’un situé dans un grand quartier du 18e arrondissement de Paris, l’autre dans une petite ville du sud de la France. Rencontre avec Patrice Masini, co-réalisateur du film.

« Le marché, c’est le miroir d’un quartier ou d’un village. C’est aussi le baromètre de notre société. » Produit par Homemade Productions, jeune société basée dans le 15e arrondissement de Paris, le documentaire Jour de Marché, de Barbès à Uzès, a nécessité trente jours de tournage. Avant sa diffusion, dimanche 12 avril 2015, à 20h40, sur France 5, Patrice Masini, son co-réalisateur, nous en dévoile les principaux ressorts.

Dixhuitinfo - Comment est né ce documentaire ?

Patrice Masini - Co-réalisateur du film, Raynald Lellouche me raconte un jour que son père était forain. Qu’il travaillait sur les marchés. L’idée a germé ainsi. Un marché est un territoire d’exploration : tout le monde fait son marché, les politiques y mènent campagne. Par ailleurs, l’unité de temps et de lieu est intéressante. Nous en avons parlé à France 5, qui a proposé de mettre deux marchés en perspective. Dans la liste, il y avait les marchés de Barbès et d’Uzès, dans le Gard. Celui de Barbès me fascinait. C’est un très vieux marché, il date de 1905. Il est étonnant car situé depuis toujours sous le métro aérien.

JPEG - 48.3 ko
A Barbès, le consommateur trouve tout ce qu’il peut trouver sur les autres marchés, mais moins cher.

Qu’est ce qui distingue les deux marchés ?

Quand on ne vit pas dans le 18e arrondissement, on croit que le marché de Barbès c’est un souk marocain. Et bien pas du tout. La différence essentielle, c’est le prix des produits : à Barbès, le consommateur trouve tout ce qu’il peut trouver sur les autres marchés, mais moins cher. Tout est à un euro. La manière de vendre est également différente. Comme la géographie des lieux, bien entendu. En revanche, à Barbès, comme à Uzès, il se passe des choses pas toujours très légales sous les étals.

Dans la vidéo de présentation, vous dites que le marché est le baromètre de notre société. Conclusion ?

Pour manger correctement, il faut avoir de l’argent. Ou être très débrouillard. A Uzès, le pouvoir d’achat est élevé. A Barbès, les gens se débrouillent. Aïcha, mère de famille, prend le temps de bien choisir ses produits, voire de négocier. Nous avons suivi un poissonnier quand il s’approvisionne à Rungis. Nous étions curieux de comprendre sa méthode pour vendre son poisson si peu cher. Il n’achète pas du très haut de gamme. En revanche il est particulièrement pointilleux sur la qualité.

Comment s’est déroulé le tournage ?

Rencontres avec les commerçants, présélection de personnages qui vont raconter leur histoire : nous avons beaucoup travaillé en amont pour le préparer. A Barbès, nous avons rencontré Fatima, qui est traiteur. C’est un personnage emblématique du marché. Tout les commerçants la connaissent : ils se donnent rendez-vous tôt le matin à son emplacement pour se restaurer. Le tournage s’est étalé sur trente jours. Les deux caméras étaient visibles. Sauf une fois, pour réaliser la séquence sur le marché de la misère : nous avons utilisé une caméra cachée. Impossible de procéder autrement.

Jour de marché, de Barbès à Uzès
France 5 - dimanche 12 avril 2015 - 20h40

La bande annonce

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes