vendredi 17 novembre 2017| 22 riverains
 

Le Ciné 13 déprogramme une pièce par sécurité

À Montmartre, le Ciné 13 Théâtre avait programmé la pièce Lapidée jusqu’au 1er mars 2015.

Lapidée , la pièce qui devait être jouée au Ciné 13 Théâtre, dans le 18e arrondissement de Paris, jusqu’au 1er mars 2015, a été déprogrammée pour des raisons de sécurité. L’équipe refuse de parler d’autocensure et précise avoir agi sur recommandation de la préfecture de police.

Elle devait se jouer du 14 janvier au 1er mars 2015, au Ciné 13 Théâtre, salle de l’avenue Junot. Mais la pièce Lapidée, de Jean Chollet-Naguel, n’aura finalement eu droit qu’à trois représentations, les 14, 15 et 16 janvier 2015, dans cette salle de 120 places du 18e arrondissement de Paris. L’œuvre, qui aborde par le biais de la fiction la lapidation des femmes au Yémen, a été déprogrammée par la société Aigle Noir Productions. Une décision prise dans un contexte sensible, après les attentats du début d’année.

JPEG - 31.7 ko
Pour la préfecture de police, l’affiche du spectacle posait déjà problème.

Plusieurs échanges téléphoniques avec la préfecture de police de Paris, entre le 8 et le 14 janvier 2015, ont poussé l’équipe à renoncer à la campagne d’affichage dans un premier temps. Car, d’après la préfecture, « cette campagne était inopportune et pouvait provoquer des oppositions ». La préfecture a aussi estimé, d’après un communiqué publié par la production et le Ciné 13 Théâtre, « que la pièce posait en elle-même un problème de sécurité qui ne pouvait être résolu dans le cadre du plan Vigipirate alerte attentat, les effectifs policiers étant mobilisés sur la protection des lieux publics ».

Une protection privée trop onéreuse

« Cette décision est prise à notre corps défendant, insiste l’équipe. Elle nous a été imposée par les circonstances particulièrement dramatiques. Elle est totalement consensuelle et ne constitue en aucun cas un acte d’autocensure. » Et d’ajouter : « Sans campagne de communication, la pièce n’aurait pas rencontré son public. En outre, nous aurions fait prendre des risques aux spectateurs éventuels. » Les trois représentations finalement jouées, l’ont été sous la protection de vigiles privés. « Or à 300 euros la prestation chaque soir, pour trente représentations, au-delà des questions de sécurité, c’était financièrement intenable », souligne le Ciné 13 Théâtre.

Lapidée, qui devrait finalement être jouée au Festival d’Avignon cet été et à Paris en janvier 2016, raconte l’histoire de deux jeunes médecins, une Hollandaise et un Yéménite, qui, une fois mariés, décident d’aller vivre au Yémen. Mais le couple est vite confronté au choc de deux cultures : sa situation se dégrade au fil du temps. L’issue est dramatique. Jean Chollet-Naguel, l’auteur et metteur en scène se défend de toute stigmatisation envers la religion musulmane : « La violence contre les femmes n’est pas l’apanage des sociétés musulmanes mais en terre d’islam persiste une injustice particulièrement barbare à leur égard : la lapidation. Ce qui nous a conduits à écrire et à réaliser ce spectacle. »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

3 commentaires
  • Le Ciné 13 déprogramme une pièce par sécurité 22 janvier 2015 20:33, par marionP

    et voilà, nous y arrivons...... bientôt on va déprogrammer n’importe quelle pièce ou film des que ca touche de près ou de loin a la religion (n’importe laquelle)..... drôle de liberté d’expression.......

    Répondre

  • Le Ciné 13 déprogramme une pièce par sécurité 22 janvier 2015 23:11, par RKM

    On peut comprendre la décision de Ciné 13 et des producteurs, mais plus on recule, plus on a peur, plus on donne raison aux assassins fanatiques et moins on osera faire des choses ensuite. Difficile débat mais je pense que les producteurs et le théâtre ont eu tort. On ne va quand même pas vivre sous cloche sous prétexte que certains extrémistes (qui ne connaissent même pas correctement leur religion, un comble, non ?) ont décidé ce que devait être la vie dans ce pays !

    Répondre

  • Le Ciné 13 déprogramme une pièce par sécurité 23 janvier 2015 12:12, par Antoine Daguet

    Bientôt, la seule pièce qu’on osera jouer en France, c’est "Les Bisounours vont cueillir des framboises". Comme ça, on est sûr que ça ne gênera personne, à part peut-être les framboises ?

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes