samedi 25 mars 2017| 25 riverains
 

Le 18e à la une de la presse internationale

Une journaliste de CNN réalise un reportage du côté du Marché Saint Pierre, dans le 18e, le 21 janvier 2015.

Alors, le 18e arrondissement de Paris, « no-go » zones ou pas ? Les débats sur le sujet, y a-t-il ou non des endroits interdits au commun des mortels dans le quartier et, plus largement, à Paris, se sont multipliés après la première émission de la chaîne de télé américaine Fox News, la semaine dernière. Revue de presse non exhaustive.

Des rues interdites aux non musulmans, des tribunaux appliquant la Charia et des djihadistes recrutant en pleine rue et à la vue de tous... Le 10 janvier 2015, la chaîne de télévision américaine Fox News livrait sa vision très personnelle du 18e arrondissement de Paris, une « no-go » zone parmi tant d’autres à Paris et en Ile-de-France. Conservatrice, Fox News est la chaîne d’information câblée la plus regardée aux USA. Elle touche 85 millions d’Américains.

Loin de passer inaperçu, le témoignage du journaliste Nolan Peterson, pour qui certaines zones de la région parisienne sont comparables à « l’Irak et l’Afghanistan », a rapidement fait parler. C’est d’abord le Petit Journal de Yann Barthès, sur Canal Plus, qui s’est emparé du sujet en moquant la chaîne et sa vision déformée des quartiers de Paris. Très vite l’information fait le tour d’Internet. Sur Twitter on se moque de la chaîne américaine via le hashtag Foxnewsfact :

Plus sérieusement, la chaîne d’information CNN, américaine elle aussi et concurrente directe de Fox News, a réalisé un reportage au sein même de Paris pour prouver l’aberration des propos des Nolan Peterson. « Nous sommes à Château Rouge, à deux pas de la célèbre église du Sacré-Cœur dans le quartier touristique de Montmartre.[…]Les gens sont juste en train vivre leur vie quotidienne, ce n’est pas du tout une zone dangereuse », y défend la journaliste Laura Akhoun.

Au final, suite à l’indignation des Parisiens et aux actions répétées du Petit Journal, Nolan Peterson a rédigé une lettre d’excuse aux Français : « To the People of France ». Il y affirme ne pas avoir été prévenu de la carte diffusée lors de son intervention et qui « sous entendait que les zones que je décrivais étaient proches de Montmartre. Ce qui est, bien sûr, ridicule ». Peu de temps après c’est l’ensemble de la Chaîne Fox News qui présente ses excuses.

La plainte d’Anne Hidalgo contestée

Malgré tout, l’affaire n’est pas encore close. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a en effet décidé de porter plainte contre Fox News pour « avoir nui à l’image (de Paris) en colportant des informations qui sont mensongères ». Un nouveau rebondissement qui fait réagir la sphère médiatique relançant le débat sur les « no-go » zones à Paris.

Cette fois ci, l’unanimité n’est plus la même. Beaucoup ont du mal à comprendre qu’après les excuses de FoxNews, Anne Hidalgo s’obstine à poursuivre en justice la chaîne. « Dix jours se sont écoulés depuis que des millions de personnes aient manifesté à Paris après l’attaque terroriste contre le magazine satirique Charlie Hebdo. Une preuve impressionnante en faveur de la liberté d’expression et la liberté de la presse. Malgré cela, la maire de Paris Anne Hidalgo prend des mesures contre une chaîne de télévision. », note la version en ligne du journal allemand, Der Spiegel.

Beaucoup plus conservateur, le journaliste Ezra Levant de la chaîne canadienne Sun News Network, consacre une émission entière au sujet « Il y a-t-il oui ou non des « no-go » zones en France ? » Durant quarante-deux minutes il tente de démontrer que ces zones sont bien réelles et que si Anne Hidalgo réagit aussi vivement, c’est qu’elle a quelque chose à se reprocher : « Elle porte plainte contre FoxNews parce qu’ils ont atteint son honneur en mettant en avant les problèmes de sa ville […] Les dirigeants occidentaux qui devraient défendre les valeurs de liberté d’expression sont en train de s’approprier la philosophie de l’ennemi en devenant censeurs eux même. C’est un vrai Syndrome de Stockholm ! »

Melting pot et charme parisien

Depuis le 10 janvier et les déclarations de Fox News sur l’existence de « no-go » zones au sein même de Paris, plusieurs sites ouvertement conservateurs réutilisent cette information pour soutenir leur vision du déclin de l’Europe. On y retrouve régulièrement des allusions à un reportage diffusé par la chaîne de télévision Russe, Rossiya 1, en octobre 2012. Bien avant l’affaire de Fox News, voici comment la chaîne publique décrivait le 18ème arrondissement : « Nous sommes à Paris, dans le quartier de Barbès, à quelques minutes de la célèbre Butte de Montmartre. Trouver ici un Européen est une tâche presque impossible. Certaines rues de Paris nous rappelle les bazars orientaux. »

À côté de ces visions caricaturales du 18e arrondissement, on pourra se rassurer avec cet article du New York Times, paru le 26 décembre 2014. Loin des « no-go » zones, il décrit l’arrondissement comme l’une de ces zones de « melting pot », qui font le charme de Paris et que les touristes gagneraient à venir découvrir. « La richesse de la culture internationale de la ville est l’un de ses meilleurs atouts - et une composante essentielle pour une aventure parisienne aujourd’hui », souligne l’auteur.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes