lundi 27 mars 2017| 37 riverains
 

La vision caricaturale du 18e selon Fox News

La carte présentée par Fox News lors de l’intervention de l’expert Nolan Peterson. Les zones entourées d’un filet rouges sont inaccessibles d’après la chaîne de télé américaine.

La chaîne de télévision américaine Fox News a affirmé, dans une émission diffusée au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo et la superette casher, que certains quartiers du 18e arrondissement de Paris étaient des zones interdites car contrôlées par des groupes islamistes. Le maire du 18e, Eric Lejoindre, s’insurge.

Des « no go zones », des zones interdites et de non droit en France, où forces de l’ordre et touristes ne pourraient pas mettre les pieds, parce que contrôlées par des groupes islamistes parmi les plus extrémistes. Voilà ce que décrivait la chaîne de télé américaine ultra conservatrice Fox News le 10 janvier 2015, au lendemain des attentats terroristes ayant ébranlé la France (l’attaque du journal Charlie Hebdo et la prise d’otages de la porte de Vincennes). D’après Fox News, le 18e arrondissement de Paris regroupe trois zones parmi les secteurs incriminés : les quartiers de la porte Montmartre, d’Aubervilliers et de la Goutte d’Or.

Pour étayer son propos, le consultant interrogé par Fox News, Nolan Peterson, ex-soldat et journaliste, qui a vécu à Paris, s’appuie sur les 751 zones urbaine sensibles (ZUS) française définies par les pouvoirs publics dans le cadre de la politique de la ville. Il les décrit comme des « ghettos formés autour des villes », ressemblant parfois à des rues d’Afghanistan ou de Badgad, où des jeunes gens arborent « des t-shirts d’Oussama Ben Laden au grand jour ». Et où les islamistes les plus radicaux pourraient recruter en toute tranquillité. Or, si ces ZUS bénéficient de programmes spécifiques pour en améliorer le cadre de vie, chacun peut y circuler librement et sans danger.

Cette vision, raillée sur les réseaux sociaux et à la télévision - Le Petit Journal de Canal+ en tête, qui a invité les internautes à écrire en masse à Fox News - a poussé Nolan Peterson à publier, jeudi 15 janvier 2015, un texte d’excuses et d’explications intitulé Au peuple de France. Voilà deux jours, le maire du 18e, Eric Lejoindre, s’était fendu d’un tweet ironique, rédigé dans la langue de Shakespeare : « Dear @nolanwpeterson, as mayor of what you call a "no go zone" I want to invite you for a quick visit. No need for a helmet, I promise. » En français : « Cher Nolan Peterson, en tant que maire de ce que vous appelez une « no go zone », je veux vous inviter à une petite visite. Pas besoin de casque, promis. »

« Je n’ai pas eu de réponse, explique Eric Lejoindre. Mais je vais écrire à la chaîne américaine. On ne peut pas laisser dire que Paris comporte des zones inaccessibles. Je n’ai pas vu cette émission, mais cette vision déformée de la réalité est totalement incompréhensible. Elle peut s’inscrire dans une conception politique américaine qui voit les musulmans coloniser l’Europe blanche. Une sorte de guerre des civilisations, la lutte contre le bien et le mal. Je renouvelle donc mon invitation aux Américains qui passent à Paris à venir boire un café avec moi dans le 18e arrondissement. Ils pourront prendre des photos et les adresser à Fox News. »

PDF - 88 ko
Le courrier d’Eric Lejoindre à Yvan Rioufol.

Sans sous estimer les difficultés que connaissent certains quartiers du 18e arrondissement, Eric Lejoindre ne cache pas son agacement face à la représentation caricaturale de l’arrondissement dont il est maire depuis presque un an. L’été dernier, il avait publié une lettre ouverte de trois pages adressée à l’éditorialiste du Figaro, Yvan Rioufol. Suite à la manifestation de soutien à la Palestine en juillet 2014, ce dernier avait rédigé un tweet comparant Barbès et la Goutte d’Or à des territoires insurrectionnels. Le message se concluait par : « Bienvenue à Gaza sur Seine ».

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes