lundi 18 décembre 2017| 22 riverains
 

La vie des réfugiés s'organise place Jules Joffrin

Au premier jour, le 4 septembre 2015, il y avait une quarantaine de réfugiés. Ils sont maintenant plus de 150 à s’être installés sur le parvis de la mairie du 18e arrondissement de Paris. Lundi 14 septembre 2015, Médecins sans frontière a mis à leur disposition 60 tentes : elles s’entassent sous d’immenses bâches bleues qui les protègent de la pluie.

Nouvelles tentes, recensement, réunion d’information, aide de la paroisse : depuis 10 jours, plus de 150 réfugiés tentent de s’organiser sur le parvis de la mairie du 18e arrondissement de Paris. Epaulés par quelques riverains, ils attendent toujours des solutions d’hébergement promise par Anne Hidalgo, maire de la capitale.

JPEG - 901.2 ko
Le campement rue Hermel.

Le nombre de réfugiés ne cesse de croitre. Faute de place sur le parvis, les nouveaux arrivants se sont installés le long de la mairie du 18e, côté rue Hermel. Quelques tentes ont également été placées rue Duc, sur la façade opposée à l’entrée. La mairie pourrait bientôt être encerclée.

JPEG - 1 Mo
Père Philippe Marsset, curé de Notre-Dame de Clignancourt.

Dès l’arrivée des migrants, vendredi 4 septembre 2015, la paroisse Notre-Dame de Clignancourt a mis à disposition une de ses salles paroissiales. Située au 36 rue Hermel, elle est ouverte aux réfugiés tous les jours de 8h à 22h et chaque nuit pour accueillir les malades. Le père Philippe Marsset, curé de la paroisse, est à l’origine de l’initiative. « Tout se fait de façon empirique, explique-t-il. La salle est tout le temps pleine de réfugiés. Ça leur crée un espace de respiration, un peu en dehors des tensions de la mairie. » C’est également dans cette salle que s’accumulent les dons des habitants. « On a du recevoir une tonne de vêtements en 10 jours, assure le père Philippe. C’est presque magique. »

JPEG - 1.1 Mo
Réunion d’information, place Jules Joffrin.

Une réunion d’information concernant les demandes de droit d’asile était organisée sur le parvis de l’église place Jules Joffrin, mardi 15 septembre à 15h30. Avec l’aide d’un interprète, deux bénévoles ont expliqué à une vingtaine de réfugiés les démarches juridiques à effectuer pour remplir un dossier complet.

JPEG - 903.4 ko
La file d’attente pour le recensement.

Un recensement des réfugiés a été effectué par la mairie du 18e, mardi 15 septembre 2015. « Après le conseil d’arrondissement hier soir, on a voulu connaître le nombre exact de réfugiés présents, explique la municipalité. C’est un recensement informel. » Le matin même Anne Hidalgo, maire de Paris, a assuré que le campement serait évacué et les réfugiés hébergés avant la fin de la semaine.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes