jeudi 29 juin 2017| 28 riverains
 

A Marcadet-Poissonniers, les vieux murs parlent

Avant rénovation, la station de métro Marcadet-Poissonniers, sur la ligne 12, replonge dans son passé : les travaux font resurgir le style Nord-Sud, l’ancien nom du réseau, avec faïences et affiches d’époque. Une vraie curiosité, visible jusqu’à la fin du mois de mars. Diaporama.

Le phénomène avait déjà eu lieu dans les stations Jules Joffrin, Lamarck-Caulaincourt et Abbesses ces dernières années, dans le 18e arrondissement de Paris, au moment de leur rénovation. Le voici aujourd’hui visible sur les quais de la ligne 12 de la station Marcadet-Poissonniers, où passe aussi la ligne 4. Quel phénomène ? Le "décarrossage". Ce terme technique recouvre l’opération de retrait des tôles et arceaux métalliques, qui recouvrent les anciens murs des stations. Ceux-ci, relégués sous cette coque disgracieuse, sont en effet restés dans leur jus au moment d’être ainsi recouverts. Les décarrossages sont des moments éphémères (visibles quelques semaines, avant le début des travaux) qu’adorent les passionnés du métro et d’archéologie urbaine récente.

À Marcadet-Poissonniers, l’occasion est ainsi belle de voir la station dans son style Nord-Sud raffiné originel (du nom de la compagnie qui donna naissance à la RATP en étant absorbée par sa rivale, la CMP), avec ses carreaux blancs biseautés et ses plinthes décoratives ornées du logo « NS ». Sont visibles aussi vieilles affiches, souvent déchirées, mais aussi parfois très lisibles, comme cet étonnant tableau des « actes de probité des agents », ce règlement de 1942 ou ces vieux horaires, sans oublier ces plans où figurent des stations aujourd’hui fermées (Croix-Rouge). Le nom Poissonniers apparaît, trace d’une époque où cette station, ouverte en 1916, n’avait pas encore fusionné avec Marcadet (ouverte en 1908) afin d’assurer une correspondance entre les lignes 4 et 12. Le couloir de raccordement fut lui inauguré en août 1931.

Dix mois de travaux

« De 1959 à 1965, un carrossage standardisé a été déployé sur une centaine de quais des stations du métro, explique la RATP. Ces carrossages métalliques avaient pour vocation, au-delà de la modernisation des aménagements des stations, de permettre le déploiement des nouveaux formats d’affichage publicitaire de 4 par 3 mètres. Cette campagne de rénovation est d’ailleurs financée à l’époque par la régie concessionnaire de la publicité Métro Bus. Par économie le carrelage derrière le carrossage est conservé. » De par leur « cimaises plus petites », les stations de la ligne 12 (ex-ligne A du réseau Nord-Sud, géré avant 1949 par la compagnie du même nom) furent parmi les premières à être ainsi transformées. La RATP les rénove aujourd’hui successivement, avec une politique patrimoniale de rénovation du style Nord-Sud (*).

Pour les quais de la ligne 12 de Marcadet-Poissonniers, « les travaux vont débuter à la fin du mois de mars 2015. La durée du chantier est estimée à 10 mois, les travaux étant réalisés de nuit », précise la RATP. La régie va-t-elle tenter de conserver des éléments anciens ? Non, dit-elle : « Les carrelages sont très dégradés et leur conservation ou valorisation semble difficile. » Certains d’entre eux devraient être néanmoins donnés à une association de passionnés du patrimoine métropolitain, l’Ademas. Les affiches, elles, collées à même les murs, ne pourront pas davantage être récupérées. Avis aux amateurs : il ne faut donc pas traîner pour aller voir de près cette curiosité.

(*) Le décarrossage ne concerne pas que les anciennes stations Nord-Sud. Il y a des opérations de ce type sur diverses lignes (comme ce fut le cas pour Guy-Môquet, sur la ligne 13). La ligne 1 est aussi concernée, par exemple : il s’agit alors, outre la rénovation des stations, de dégager les quais dans le cadre de l’installation des portes-pallières, liées à l’automatisation de la ligne.

Portfolio

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

8 commentaires
  • A Marcadet-Poissonniers, les vieux murs parlent 6 mars 2015 19:04, par Michel d’Argent

    Bonjour.

    Pris par mes soins, voici d’autres clichés de la station pris le matin du 25 novembre.

    http://www.loeildelaphotographie.co...

    Répondre

  • Belle émotion à revoir ces images qui ont été celles de mon enfance. Il y avait alors des poinçonneurs et surtout poinçonneuses qui fermaient un petit portillon devant les voyageurs lorsque la rame entrait dans la station, et aussi des "chefs de stations" et encore des employés qui, depuis le 1er wagon déclenchaient ouvertures et fermetures des portes (actionnées par des pistons bien huilés !) On se disait Bonjour, Merci etc... et le train entrait dans le tunnel : "DUBO, DOBON, DOBONNET"....
    Marco

    Répondre

  • A Marcadet-Poissonniers, les vieux murs parlent 6 mars 2015 22:31, par G. Deleurence

    Bonjour,

    Merci pour vos photos, qui sont excellentes, vous avez eu bien de la chance de voir les affiches aussi bien conservées. Je n’ai pas eu ce loisir. Quand je suis passé, il n’en restait déjà plus rien... J’ignorais même que la station avait offert un tel visage.

    Cordialement

    Guillaume Deleurence

    Répondre

  • A Marcadet-Poissonniers, les vieux murs parlent 9 mars 2015 06:49, par Michel d’Argent

    Merci Guillaume.

    Toutes n’ont pas été publiées, Perrier, l’huile Puget, le BHV, des pubs pour la Bretagne, affiches de bals, des plans, des avis RATP intacts etc etc…

    Dommage que les voyageurs n’aient pu toutes les voir.

    Bonne journée.

    Répondre

  • A Marcadet-Poissonniers, les vieux murs parlent 9 mars 2015 09:56, par Guillaume Deleurence

    Bonjour Michel,

    Peut-on les voir quelque part ces photos ? Cela m’intéresserait beaucoup.

    Merci

    Répondre

  • A Marcadet-Poissonniers, les vieux murs parlent 11 mars 2015 04:11, par michel d’Argent

    Désolé Guillaume, elles ne sont visibles que chez moi.

    Ou peut être un jour dans une exposition…

    Répondre

  • Bonsoir

    J’ai pas mal "shooté" la station ce jour là
    pour les personnes interessées, les photos sont visibles en albums
    d’accès public sur ma page Facebook ( Emmanuel Gransard )

    Si vous aviez des informations sur le programme des prochains décarrossages de station,
    je suis preneur

    Cordialement
    Manu

    Répondre

  • A Marcadet-Poissonniers, les vieux murs parlent 30 mars 2015 11:38, par Guillaume Deleurence

    Bonjour Manu,

    Non, pas d’informations spécifiques de la RATP sur les prochains décarrossages. A mon avis, il faut surveiller Trinité, qui ne devrait pas tarder en matière de rénovation. Merci pour le lien vers vos photos.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes