lundi 21 août 2017| 17 riverains
 

Jean-Luc Mélenchon en superstar à la Goutte d'Or

Ian Brossat, PC, et Jean-Luc Mélenchon, patron du Front de gauche, près du square Léon, dans la Goutte d’Or.

Jean-Luc Mélenchon était en visite à la Goutte d’or, mercredi 30 mai, pour soutenir le candidat du Front de gauche aux législatives dans la 17e circonscription, Ian Brossat. Accueilli chaleureusement par les habitants du quartier, il a déambulé de la station de métro Marcadet au square Léon.

Les habitants de la Goutte d’or ont réservé un accueil enthousiaste à Jean Luc Mélenchon, en visite dans le quartier mercredi 30 mai 2012, pour soutenir le candidat Front de gauche Ian Brossat. Les militants de la 17e circonscription étaient évidemment au rendez-vous, tracts et drapeaux à la main, fiers de recevoir le leader de leur parti.

JPEG - 41.6 ko
Jean-Luc Mélenchon a volontiers signé des autographes lors de son périple dans la Goutte d’Or.

Le long de son parcours, de la station de métro Marcadet-Poissonnier au square Léon, les passants se pressaient autour de lui. Comme Juliette, 30 ans, musicienne, qui n’en « croyait pas ses yeux », et Hayet 31 ans, qui en a profité pour lui glisser une lettre concernant ses problèmes de logement. Elle vit dans un appartement de 26m2 avec son mari et ses cinq enfants. « Je l’adooore ! c’est le seul qui a assez de poigne pour faire bouger les choses ! », s’est exclamé Zivavig, retraitée serbe résidant dans le quartier depuis 27 ans, qui regrette de ne pas avoir le droit de vote.

Déambulant tel une rock star, Jean-Luc Mélenchon a enchaîné poignées de mains, photos aux cotés de ses fans et signatures d’autographes. Il n’a pas hésité à franchir les portes des boutiques et cafés qui se trouvaient sur son chemin. Au café l’Hotel de l’Univers, le patron, Hilal, « l’aime bien » et l’a accueilli à bras ouvert. Un client accoudé au comptoir confie toute de même que, pour sa part, il votera plutôt PS pour donner une majorité à François Hollande, « parce que sinon ce sera la pagaille à l’Assemblée ».

« Je me sens bien dans les quartiers populaires, il y a une espèce de connivence », explique Jean-Luc Mélenchon. Avant d’ajouter « on va faire un carton ! » Il est vrai que dans ce coin du 18e arrondissement, l’homme fort du Front de gauche a fait de très bons scores au premier tour de la présidentielle, 19 %, voire 21 % au bureau de vote de la rue Saint Mathieu. « Ici, on fait mieux que Sarkozy et Le Pen réunis », a-t-il lancé. Face à un tel succès, il a du rappeler aux citoyens de la 17e que ce n’était pas lui le candidat, mais bien Ian Brossat.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes