samedi 25 octobre 2014| 243 riverains
 

Vive émotion après le suicide d'une adolescente dans le 18e

L’immeuble où s’est noué le drame est situé à l’angle des rues Ordener et Stephenson, dans le 18e arrondissement.

L’émotion restait vive, vendredi 14 octobre 2011, dans le 18e arrondissement de Paris, après le suicide une adolescente de 15 ans, qui s’est jetée par la fenêtre de sa chambre située au sixième étage d’un appartement de la rue Stephenson. Un conflit entre élèves du collège Marx Dormoy pourrait être à l’origine du drame. Une enquête est en cours.

Les enfants sortent du collège Marx Dormoy en silence. Sans un regard pour les journalistes qui patientent devant l’établissement scolaire du 18e arrondissement de Paris. Vendredi 14 octobre 2011, les élèves ont été briefés par leurs professeurs : pas question de commenter la mort de Darline, leur camarade de classe, qui s’est jetée la veille au soir par la fenêtre de sa chambre, situé au sixième étage d’un immeuble de la rue Stephenson. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place par le rectorat.

Darline, 15 ans, qui fréquentait la classe de 3e E du collège est morte sur le coup, au bord de la chaussée. Un suicide, elle n’a pas été poussée, indiquent plusieurs sources proches de l’enquête. L’affaire est complexe. Car la jeune fille, élève a priori sans histoire, était en conflit avec un groupe d’adolescentes scolarisées dans son collège. Des chamailleries de gosses, probablement démultipliées par la puissance des réseaux sociaux. Facebook, en particulier. L’enquête, confiée à la Brigade de protection des mineurs (BPM), devrait permettre de remonter le fil d’une rivalité née voilà environ un mois.

JPEG - 53.1 ko
Le collège Marx Dormoy où était scolarisé Darline est plutôt bien noté.

Jeudi 13 octobre 2011, après la classe. Une altercation éclate derrière le Monoprix de la rue Marx Dormoy, en face du collège. Darline et plusieurs adolescentes sont impliquées. Les noms d’oiseaux volent. Des coups sont peut-être échangés. Darline parvient à s’enfuir. Direction, le domicile familial, 74 rue Stéphenson, à quelques centaines de mètres de là. Le groupe la suit et tente d’entrer à son tour dans l’appartement du sixième étage.

Les parents de Darline s’interposent. Sa mère tente de calmer tout le monde. Les adolescents partent. Darline entre dans sa chambre pour faire ses devoirs. Le père et la mère prennent l’ascenseur et descendent avec un panier de linge pour aller à la laverie. En bas de l’immeuble, un petit attroupement encadre un corps sans vie allongé sur la route. Les parents s’approchent et reconnaissent les vêtements de leur fille. Darline vient de se jeter dans le vide depuis la fenêtre de sa chambre.

Peu après, quatre jeunes filles faisant partie du groupe qui avait suivi Darline chez elle ont été entendues par la police à la BPM. Elles sont ressorties libres un peu plus tard. Encadré par des policiers, le visage dissimulé, un élève a aussi été emmené, vendredi 14 octobre vers midi, pour être auditionné par la BPM. Aucune garde à vue n’a été prononcée, indiquent plusieurs sources proches du dossier.

JPEG - 30.3 ko
Les riverains de la rue Stephenson ont rendu hommage à la jeune fille.

L’émotion est vive dans le quartier Marx Dormoy. « Le collège est calme et plutôt bien noté, affirme une riveraine dont la fille y fréquente une classe de quatrième. Bien sûr, des histoires entre adolescents, il y en a comme partout ailleurs. C’est l’âge qui veut ça. Heureusement, elles ne se terminent pas en drame, comme hier. Les réseaux sociaux, il faut que les parents y prennent garde. »

« Le collège Marx Dormoy est l’un des établissements scolaires les plus demandés du 18e arrondissement, confirme un élu local. C’est un établissement scolaire réputé pour être pacifique. Aujourd’hui, les élèves et l’ensemble des enseignants sont sous le choc. Un différent entre adolescents peut-il à lui seul expliquer un suicide ? »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

12 commentaires
  • Moi je la connaissais Darline :/

    Répondre

  • Wlh c pas bien el été encor jeune la meuf malgré jla connai pas sa ma fai pleuré pck c pas bien el a que 15ans la meuf el c pas encor c koi la vie

    Répondre

  • Yasmine c ines ,on connaissait Darline et c’était une fille bien elle a tenté de sortir de la misére et maintenant elle se suicide .Darline jtm j’espere que tu entend mes priere de tous la haut

    Répondre

  • la méchanceté des pré ado est terrifiante ! et mortelle ! elle a été poussée au suicide par peur de ses gamines qui la terrorisaient ! bon je ne cautionne pas ce geste mais tant de méchanceté c’est fou et pas nouveau ! hélas ! :(

    Répondre

  • Encore une victime de filles qui se prennent pour des folles parce qu’elles sont à plusieurs contre une seule, alors que toutes seules elles baisseraient la tête ! C’est facile de venir à 15 contre 1 ! Bande de guignoles , la seule chose qu’elles méritent c’est des grosses droites dans leur tête de shagass, et j’espère qu’en prison elles comprendront ce que c’est que de se retrouver en position d’infériorité, face à des détenus qui sont bien plus tarés qu’elles !
    A défaut de ça , elles auront tout de même jusqu’à la fin de leur jour la mort de Darline sur leur conscience, et j’espère qu’elles vont en faire des cauchemards et en souffrir à leur tour, comme Darline a souffert de leurs brimades et leur lâcheté.

    Voir tant de cruauté me révolte et ne me donne qu’une envie, cogner ces petites putes une par une. Je sais, vous remarquerez sûrement ma ’’grossièreté’’, mais ces filles-là ne méritent pas qu’on parle correctement d’elles, ce sont des sous-merdes !!

    Paix à ton âme petite !

    Répondre

  • Darling.. Je l’ai connu.. 2 étés. Deux étés où elle est venue en vacance, en Vendée.. Oui, c’était une fille génial.. :’/ !
    J’aimerais bien parler à quelqu’un qui l’a connaissait bien..
    Pourquoi elle a fait ça ? Il devait y avoir une autre solution ! =’/ !

    Répondre

  • Vive émotion après le suicide d’une adolescente dans le 18e 21 novembre 2011 00:29, par la jeunesse

    puuutiin sa me degoute pour elle franchement j espere que les filles qui sont responsables de sa mort payeront et quelless se sentent vraiment coupable parce ce qu une vingtaines contre 1 c est pas loyal c est plutot lache a vrai dire repose en paix DARLINE j espere qu ils vont pas lacher l affaire

    Répondre

  • Franchement les jeunes si ya quelque chose qui va pas faut oser en parler à un adulte ya toujours une solution

    Répondre

  • Quelle lacheté. Insulté derriere un ordi, et venir a plusieur contre une personne. Et voici le triste constat. . . Je suis horrifiée de voir ça. A 15 ans, ont se cherchent, ont se maquillent, ont s’habillent plus féminine. Mais dans quelle monde vit-on ? Toutes mes condoléances a la famille et aux proches.

    Répondre

  • Wallah, les meufs. Tout ça à cause d’une vieille histoire. Faut même pas que ses parents il lâche l’affaire. La p’tite qui a fait ça, elle va se trimballer la mort de Darline dans sa tête pendant toute sa vie. C’est désolant.

    Répondre

  • Wallah, les meufs. Tout ça à cause d’une vieille histoire. Faut même pas que ses parents il lâche l’affaire. La p’tite qui a fait ça, elle va se trimballer la mort de Darline dans sa tête pendant toute sa vie. C’est désolant.

    Pourquoi "Tout ça à cause d’une vieille histoire" ?
    Je suis d’accord avec toi, c’est désolant.. & j’espère qu’effectivement, elle aura la mort de Darline sur la conscience, toute sa vie..

    Répondre

  • franchemant les fille qui on fait ca i vont bien se rappeler de la mort de darline je la connaissé car je sui dans ce collège sa me dégoute .toute mais condoléance . quand il y a un probléme comme sa il faut en parler .tout le monde pense a toi.La mort d’un ange mort trop to.

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com