lundi 18 décembre 2017| 11 riverains
 

Des habitants du 18e invités à balayer leur quartier

Dans une rue du quartier La Chapelle. Photo : © Collectif Paris 18 Nord La Chapelle

Les habitants du quartier La Chapelle, dans le 18e arrondissement de Paris, sont invités par la mairie à participer à une opération de nettoyage de leur quartier, samedi 15 novembre 2014. Une démarche originale qui ne fait pas l’unanimité.

C’est une première dans le 18e arrondissement de Paris : les habitants du quartier La Chapelle sont invités à participer, samedi 15 novembre 2014, à une matinée de nettoyage collectif des rues. Une initiative de la mairie pour sensibiliser à la propreté de l’espace public. Le rendez-vous est donné à 9h, place Hébert. Autour du maire du 18e, Eric Lejoindre, de plusieurs élus et agents du service propreté, les habitants volontaires sont attendus pour une déambulation collective, à la chasse aux déchets.

« La direction de la propreté va nous fournir des sacs, des gilets verts et des pinces. De son côté, la mairie du 18e a acheté des gants », détaille l’adjoint en charge de la propreté, Gilles Ménède, qui sera évidemment de la partie. Pour encourager les troupes, des stickers « J’aime mon 18e propre » seront distribués. En fonction des effectifs, deux parcours - sud et nord - ont été planifiés. Si l’état des forces reste timide, le parcours sud sera privilégié, à savoir les rues de l’Evangile, de l’Olive, Riquet, de la Guadeloupe, de Torcy, Marc Seguin, Pajol et Cugnot. À 12h30, un apéritif viendra récompenser les efforts fournis.

Fausse bonne idée ?

Cette opération de nettoyage inédite dans l’arrondissement est inspirée de campagnes similaires menées dans d’autres communes et notamment dans le 10e arrondissement voisin, où les riverains ont été appelés, par la régie de quartier, à débarrasser les bords du canal Saint-Martin de ses mégots. « Cette opération est un signal de mobilisation générale, explique Gilles Ménède. Nous voulons montrer que l’on agit sur l’ensemble de l’arrondissement et que l’on est préoccupé par la bonne tenue de l’espace public. »

« Implication des citoyens dans leur cadre de vie ou fausse bonne idée ? » s’interroge Pierre Liscia, élu de l’opposition, ouvrant le débat sur une page Facebook. Le conseiller d’arrondissement UMP y formule plusieurs hypothèses : aveu d’échec de la mairie ? Manière de se défausser d’une mission qui lui incombe et pour laquelle les contribuables paient ? Pierre Liscia ajoute : « Connaissant les problèmes d’insécurité dans le 18e, peut-on imaginer, sur le même modèle, que la mairie demande aux habitants d’assurer eux-mêmes leur sécurité ? »

Se réapproprier l’espace public

« Il ne s’agit pas de remplacer les services de la Ville qui font très bien leur travail, assure Gilles Ménède. Mais de faire en sorte que les gens salissent moins, qu’ils traitent la rue comme leur chez soi, qu’ils se comportent moins en consommateurs qu’en citoyens. C’est aussi une manière de se réapproprier l’espace public. » Une première réunion de préparation, le 4 novembre 2014, n’a attiré qu’une dizaine de participants (*). Mais la mairie compte sur quelques associations et collectifs pour mobiliser autour d’eux.

Le collectif Facebook Paris 18 Nord La Chapelle et ses 300 sympathisants est de ceux-là. Créé il y a deux ans pour pallier « l’atonie » citoyenne du quartier et mettre en valeur les initiatives positives qui y naissent, le groupe fait aussi remonter les « points noirs », notamment en matière de propreté. Les membres postent régulièrement des photos de détritus amoncelés dans certains recoins du quartier. « Même s’il y a débat au sein du collectif sur l’opportunité de l’opération, je pense que c’est important de montrer que les habitants sont capables de s’organiser, qu’ils s’intéressent à leur quartier et agissent collectivement », explique Jérôme, membre du groupe.

Changer les mentalités

Pour l’heure, une quinzaine de personnes seulement se sont inscrites à l’évènement. « C’est le premier pas qui compte, avance Jérôme. Quand ils m’auront vu passer devant chez eux, j’espère que mes voisins se diront : la prochaine fois, moi aussi je participe. Cela peut contribuer à faire changer les mentalités. » L’opération pourrait être renouvelée dans quelques mois, à la fin de l’hiver, dans un autre quartier de l’arrondissement, puis répétée à intervalles réguliers.

(*) Une dernière réunion de préparation et de mobilisation, ouverte à tous, est organisée jeudi 13 novembre 2014, à 18h, mairie du 18e (salle 3B, au 3e étage).

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

3 commentaires
  • Des habitants du 18e invités à balayer leur quartier 12 novembre 2014 18:49, par FERAL

    Bonjour,

    Nettoyer çà peut être bien !! Mais comme souvent la partie amont est esquivée ; "Comment on en est arrivés là ? " "Pourquoi l’espace public n’est-il pas respecté ?" ..... il me semble qu’un certain nombre de questions doivent être posées et avoir trouvé une réponse avant de proposer une solution. Le risque est de se retrouver à traiter un symptôme et pas de trouver un traitement de fond des causes.
    Avant l’intervention des Monsieur et Madame Propre quelques intervenants devraient étudier ces questions
    A+

    Répondre

  • Des habitants du 18e invités à balayer leur quartier 13 novembre 2014 07:37, par Jerome

    Chacun peut passer du virtuel au réel en participant à ce nettoyage citoyen. On peut, par exemple, s’inscrire à l’événement via la page Facebook du collectif Paris Nord 18 La Chapelle :

    https://www.facebook.com/events/150...

    https://www.facebook.com/groups/col...

    On change le monde autant avec des petites actions qu’avec de grands discours...

    Répondre

  • Des habitants du 18e invités à balayer leur quartier 14 novembre 2014 06:51, par Jerome

    Cocasse : la photo qui illustre l’article est tirée de la page de notre collectif. L’emplacement montre des enjeux particuliers : il s’agit du recoin où Les Gens de Cottin vont mettre en place une jardinière. Ces ordures récurrentes et égoïstes céderont bientôt la place à de la végétalisation et de la vie locale. L’action collective fonctionne !

    Répondre


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes