vendredi 28 juillet 2017| 22 riverains
 

Goutte d'Or et Château Rouge voient la vie en vert

Le jardin de l’Univert, au cœur du quartier de la Goutte d’Or. Photo © Nadia Benchallal.

La verdure manque à la Goutte d’Or et à Château Rouge, dans le 18e arrondissement de Paris, comme l’a constaté le dernier Conseil du quartier. Et pourtant, les volontés sont nombreuses pour faire germer de petits espaces bucoliques et reconquérir, face au béton, des morceaux de nature.

Discuter jardins et espaces verts au cœur de l’hiver, il fallait oser. Le Conseil de quartier Goutte d’Or – Château-Rouge l’a fait pour sa première réunion de l’année, le 15 janvier 2014, salle Saint-Bruno. Acteurs des jardins partagés et autres militants d’initiatives fleuries, habitants à la main verte et élus – venus nombreux se pencher sur la flore de l’arrondissement en cette période pré-électorale – se sont interrogés : comment végétaliser davantage le quartier ?

Ce dernier compte parmi les plus densément bâtis de la capitale et par conséquent les moins oxygénés, avec seulement 1m2 d’espace vert par habitant. « L’OMS [Organisation mondiale de la santé] recommande 10 m2 par habitant », précise Laurence Baudelet, la fondatrice de Graine de jardins, association installée depuis 2011 à proximité du square Alain Bashung, à la Goutte d’Or, et qui ambitionne de couvrir Paris de jardins.

« Nous arrivons au terme de vingt ans de rénovation urbaine, explique la militante de la biodiversité urbaine. Bientôt, toutes les friches auront disparu au profit de nouvelles constructions. Il faut faire des choix et aménager des espaces verts plutôt que construire de nouveaux logements ou équipements ». Laurence Baudelet égraine les solutions : jardins dans les cours des logements sociaux, potagers scolaires, fleurissement des rues… Tout le monde est invité à s’y mettre.

« Des arbres fruitiers à la Goutte d’Or, pourquoi pas ? »

Au rang des projets déjà là, les jardins partagés, cultivés collectivement par les habitants, prennent possession des friches urbaines. Ils représentent 4000m2 de verdure dans le 18e arrondissement, dont 400 m2 dans le quartier Goutte d’Or – Château-Rouge. La Goutte Verte plante ainsi plusieurs parcelles mobiles dans des dents creuses depuis 2006. Square Alain Bashung, c’est le Verger de la Goutte d’Or qui a poussé. Le jardin de l’Univert, également jardin d’insertion, s’est implanté au cœur d’un îlot d’habitation rue Polonceau.

Et d’autres initiatives sont en marche. L’association de soutien scolaire Les enfants de la Goutte d’Or, rue de Chartre, vient d’obtenir l’autorisation de créer un jardin pédagogique, avec une petite mare et une serre, en lieu et place d’un espace de livraison jusque là négligé. Les Vergers Urbains, un collectif porteur d’un projet alternatif, poursuit l’objectif de développer « un paysage comestible au cœur de la ville » et de « mettre en valeur les espaces délaissés ». Il a déjà sévi impasse de la Chapelle. « Des arbres fruitiers à la Goutte d’Or, pourquoi pas ? », s’enthousiasme une jeune habitante convaincue.

Un concours des balcons les mieux fleuris ?

« Il faut aussi penser à la micro-proximité, lance une autre habitante qui souhaite de la verdure sur les toits mais aussi à hauteur des yeux et même au ras du sol. C’est ce que propose justement Lucie, animatrice à la Goutte Verte. Elle veut « sauver » les pieds des magnolias qui entourent l’église Saint-Bernard et que la mairie envisage de grillager et bétonner, pour éviter qu’ils ne soient le réceptacle privilégié des mégots et des crottes de chiens. « Nous pouvons imaginer une végétalisation de ces pieds d’arbres par les riverains, à l’image de ce qui est fait rue Ordener », explique Lucie qui lance un appel aux bonnes volontés et à l’imagination de tout un chacun.

Ultime idée lancée par le Conseil de quartier : relancer, comme il se faisait autrefois à Paris et comme il se fait toujours aux quatre coins de la France, un concours de fleurissement. Au cœur de la Goutte d’Or, il pourrait se décliner en concours des balcons ou fenêtres les mieux fleuris. Avis aux jardiniers en herbe !

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes