jeudi 17 août 2017| 579 riverains
 

Le concert silencieux de Giedré au Sexodrome

Les concerts silencieux deviennent une valeur sure dans un monde rêvé sans bruit. La chanteuse Giedré s’est produite dans la vitrine d’un sex-shop de Pigalle, vendredi 21 octobre 2011, dans le cadre du Mama Festival. Personne ne l’entendait, sauf une cinquantaine de fans à l’extérieur, tous coiffés d’un casque audio. Vidéo.

Les Silent parties se multiplient en France depuis le début de l’été 2011. Ces fêtes silencieuses s’articulent autour d’un concept simple : un casque sans fil sur les oreilles, un DJ aux platines ou un chanteur au micro et toute une assemblée, musique au creux des oreilles, se déhanche en silence. Signe des temps ?

À Paris, où 1900 plaintes pour tapage nocturne ont été enregistrées en 2010, l’idée plait. Silent Events est partenaire de la guinguette restaurant Rosa Bonheur, dans le parc des Buttes- Chaumont. L’entreprise française, créée en mars 2011, y donne de nombreux concerts silencieux. Des bars de la capitale devraient s’équiper d’ici à la fin de cette année.

Silent Events a poussé le concept encore plus, loin, lors du Mama Festival, le 21 octobre 2011. Invitée à se produire dans une vitrine du Sexodrome, un sex-shop de Pigalle, la chanteuse Giedré a donné un premier concert silencieux : à l’extérieur, posté sur le terre-plein central, son public, une cinquantaine de personnes, l’écoutait casque audio vissé sur la tête. Une expérience singulière.

Reportage et réactions en vidéo.


Le concert silencieux de Giedré au Sexodrome de... par dixhuitinfo

Lire aussi : Giédré : « Je préfère ce qui est un peu crade à ce qui est joli »

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus