mercredi 18 octobre 2017| 29 riverains
 

Le Grand défilé de la Fête des vendanges reste populaire

Le Grand défilé de la Fête de vendanges, dans le 18e arrondissement de Paris, est l’un des points d’orgue d’une manifestation solidement ancrée dans la tradition montmartroise : elle a rassemblé cette année plus de 500 000 visiteurs, selon la mairie du 18e. Reportage et portfolio.

Un petit air frais. Un ciel gris et menaçant. Mais la foule des grands jours pour assister au traditionnel défilé de la Fête des vendanges. Départ square Clignancourt, arrivée place des Abbesses. Avec passage obligé et salut à la tribune officielle posée devant la mairie du 18e arrondissement de Paris. L’heure est solennelle : mine de rien, Bertrand Delanoë et Daniel Vaillant honorent ainsi leur dernière Fête des vendanges en tant que maire. De Paris pour l’un, du 18e arrondissement pour l’autre.

« Ça s’ra qui l’année prochaine ? », demande une dame dans la foule massée au pied du podium. Patience, on y verra plus clair dans quelques mois. Des « Nolwenn, une chanson ! » fusent un peu plus loin. Tout sourire, la chanteuse, marraine de cette 80e édition de la Fête, n’entend pas pousser la mélodie aujourd’hui. Quant au parrain, Thomas Dutronc, rigolard aux côtés de Bertrand Delanoë, il se fait refiler en douce quelques bonnes bouteilles de blanc.

Chez les vignerons, on sait se tenir

Ce petit monde a la mine réjouit de ceux qui n’ont plus très soif. Le repas offert aux partenaires, élus et invités triés sur le volet dans les caves situées sous la mairie, a dignement célébré l’évènement. « Juste un petit déjeuner d’affaire », s’est marré Thomas Dutronc sous les applaudissements d’un public complice. On n’imagine pas une Fête des vendanges se finir à l’eau claire. Pour autant, nul ne roule sous l’estrade : chez les vignerons, on sait se tenir.

Le défilé n’avance plus. Confréries et orchestres sont bloqués à l’angle des rues Custine et Ramey. Plus loin, du côté de Caulaincourt, le public massé sur les trottoirs s’impatiente. Dans les poussettes des enfants pleurent. Seuls en pointe, les vendeurs de ballons aux formes multicolores font des affaires. Enfin voilà au loin le son du tambour. Les P’tits Poulbots frappent en rythme les peaux tendues. Dans leur sillage, capes et chapeaux noirs, avancent les personnalités de la République de Montmartre.

Montmartre fête l’amour

Moins solennels, des salariés de la Poste distribuent des mots d’amour aux alentours. En voici un, rédigé en grosses lettres rouges sur papier blanc : « Le secret du bonheur en amour ce n’est pas d’être aveugle mais de savoir fermer les yeux quand il le faut. » Il est signé Simone Signoret. Cette année, il est vrai, Montmartre fête l’amour. L’opération est couronnée de succès. Les badauds s’arrachent les petits bouts de papier distribués par les facteurs avant de les lire avec gourmandise. « C’est mieux qu’une facture », s’amuse un vieux monsieur.

Au rythmes des orchestres brésiliens, la troupe s’engage maintenant dans la rue Lepic. Puis, c’est la dernière ligne droite avant la place des Abbesses, but ultime du défilé. Compacte, la foule accompagne au plus près la procession. Certains dansent sans retenue. Les photographes se marchent sur les pieds. Par dizaines ils montent à l’assaut du défilé. Et capturent sans relâche des milliers d’images, parfois sans même viser. Une véritable frénésie s’est emparée du quartier.

Lire aussi : La coupe du raisin, premier acte de la Fête des vendanges

Pour activer le portfolio, lancer une photo puis cliquer sur la croix en bas à droite de l’image.

Portfolio

Les P'tits Poulbots avant le départ. Confrérie des Chevaliers de la bonne humeur de Briollay. Une factrice distribue des mots d'amour. Buffalo Bill. La Band'Originale. Les Maqueux d'Saurets. L'estrade des personnalités devant la mairie du 18e. T. Dutronc, E. Lejoindre, D. Vaillant, N. Leroy.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes