vendredi 18 août 2017| 25 riverains
 

Un couple artistique s'expose aux Abbesses

Caterina Varchetta et Mathieu Thomas forment un couple artistique original. Ils peignent ensemble des motifs aux milliers de couleurs sur des supports différents : des objets de la vie quotidienne pour l’une ; des toiles de peintre, pour l’autre. Leur travail est exposé Galerie 3F, aux Abbesses, jusqu’au dimanche 27 mars 2011.

Caterina et Mathieu, c’est l’histoire d’un singulier mariage artistique. Tous les deux peignent. Mais le support diffère. Caterina Varchetta, mariée, deux jeunes enfants, exerce son art sur des objets de la vie quotidienne : tasses, vases, lampes (presque tous les objets en porcelaine, en fait), sont décorés de couleurs chatoyantes. Mathieu Thomas, lui, peint des œuvres abstraites, colorées et vivantes sur de grandes toiles blanches.

Napolitaine, Caterina a exercé le métier de professeur d’italien à Londres, avant de s’installer à Paris, dans le 17e, du côté du quartier des Batignolles. Mathieu est un vrai Breton. « Pure souche », comme il dit. Il devait être prof, lui aussi. Mais d’espagnol. Finalement, il se passionne pour la peinture. En parallèle, il devient assistant de production à la télé, puis comédien voix-off. Des boulots qui lui permettent de développer son œuvre picturale.

Quatre mains
A priori, ces deux-là devaient se rencontrer. « C’était un jour d’avril 2010, raconte Mathieu. J’exposais mes toiles du côté de Bastille. Caterina est venue vers moi. "Votre peinture est magnifique", m’a-t-elle dit. Je n’en pensais pas moins de son travail, qu’elle montrait au public à deux pas de mon lieu d’exposition. Par hasard, notre travail se ressemblait. Ce jour-là, Caterina m’a acheté quatre toiles. Depuis, je possède, moi aussi, plusieurs objets de sa création. »

« Nous travaillons à quatre mains depuis deux mois, explique la jeune femme. L’inspiration est commune, les motifs sont reproduits presque à l’identique sur les toiles comme sur les objets usuels. » Ce véritable couple artistique ne calcule pas ses angles de travail. « À l’image d’une écriture automatique, poursuit Mathieu, nous laissons nos mains peindre ce que bon leur semble. Ensemble, nous jouons avec les couleurs, les pinceaux et des supports différents. »

Résultat, une symphonie colorée, propre à éveiller les sens : la vue d’une peinture unique et le plaisir de siroter un café dans une tasse à la décoration sans équivalent.

Galerie 3F
58, rue des Trois Frères - 75018
Tous les jours, jusqu’au dimanche 27 mars 2011

Portfolio

Photo© Alexandre Pieroni. Mathieu Thomas et Caterina Varchetta. Photo© Alexandre Pieroni. Photo© Alexandre Pieroni. Photo© Alexandre Pieroni. La galerie 3F, rue des Trois Frères. Photo© Alexandre Pieroni.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes