lundi 18 décembre 2017| 18 riverains
 

Comme à Berlin, un mur est tombé boulevard Rochechouart

Dans le cadre des festivités consacrées à la chute du Mur de Berlin voilà vingt ans, les maires des 9e et 18e arrondissements, Jacques Bravo et Daniel Vaillant, ont symboliquement abattu un mur constitué de dizaines de peintures réalisées par des artistes des deux quartiers.

JPEG - 39.6 ko
Le mur de peintures séparait symboliquement les 9e et 18e arrondissement.

Ce n’était pas un mur de pierre encadré de miradors. Mais plusieurs dizaines de toiles peintes alignées sur une centaine de mètres au beau milieu du boulevard Rochechouart, dans le 18e arrondissement de Paris. Le ruban bigarré a été symboliquement ouvert par Daniel Vaillant et Jacques Bravo, maires des 18e et 9e arrondissements de Paris, mitoyens du boulevard, lundi 9 novembre 2009. Manière d’honorer le vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin, un événement que les deux édiles ont salué, « au nom de la liberté ».

JPEG - 41.7 ko
Pour réaliser sa toile, Manuela Luchtmeijer s’est inspirée de l’histoire d’un jeune allemand tué en tentant de passer de l’autre côté du Mur.

Manuela Luchtmeijer, artiste peintre, Fabienne Van Ersel, plasticienne et Patrick Pinon, artiste peintre, sont à l’origine de ce mur de toiles réalisé sous l’égide de l’association D’Anvers aux Abbesses. Tous les deux ans, ses membres sortent de leurs ateliers et investissent la rue. En 2007, ils ont pris part à la Nuit blanche dont le thème était l’Europe. Cette année, dès février, ils ont décidé de commémorer en peinture l’anniversaire de l’ouverture du Mur de Berlin. « C’est un événement important pour l’Europe, souligne Manuela Luchtmeijer. Il était indispensable de lui donner une résonance artistique. En effet, malgré la tragédie, le Mur de Berlin a aussi été un moment d’esthétique. » Côté Ouest, les artistes réalisaient de véritables fresques sur sa paroi bétonnée.

JPEG - 43.6 ko
Du graffiti au dessin ligne claire, tous les styles sont représentés sur le Mur.

Le mur est constitué de 73 peintures. « Les artistes ont choisi librement leurs thèmes de travail, » explique Manuela Luchtmeijer. Du graffiti au dessin ligne claire, tous les styles sont représentés. Les couleurs sont vives, le rouge (le sang, la couleur des symboles communistes) et le gris (le béton du Mur) sont omniprésents. « En 1989, j’avais 18 ans, poursuit la jeune femme. C’est l’année où je suis arrivée en France. J’ai eu la possibilité de pousser les frontières, ce que ne pouvaient pas faire les Allemands de l’Est. La chute du Mur de Berlin m’a profondément marqué. »

JPEG - 37.6 ko
Les peintures du mur de toiles ressemblent souvent à celles du véritable mur.

À 18h57, heure à laquelle Günter Schabowski, porte-parole du gouvernement est-allemand, annonce officiellement l’ouverture du Mur, Jacques Bravo et Daniel Vaillant ont donné quelques coups de marteau dans une plaque cartonnée insérée entre deux toiles. Et le Mur est tombé. Marquant du même coup la fin de l’exposition éphémère. Il y avait moins de monde qu’à Berlin voilà vingt ans. Quelques touristes, des officiels et plusieurs élus. Tout près, à l’abri du froid sous une petite tente, le violoncelliste Michael Bialobroda interprétait des Suites de Bach.

D’Anvers aux Abbesses ouvre ses portes
l’association D’Anvers aux Abbesses organise, du 13 au 15 novembre 2009, ses portes ouvertes dans les 9e et 18e arrondissements : 110 ateliers d’artistes seront ouverts au public. Renseignements : anversauxabbesses.fr

Par ailleurs, les peintures de l’expo Mur de Berlin ne sont pas totalement perdues : elles seront exposées du 10 au 20 novembre 2009, à l’Espace Beaujon, 208 rue du Faubourg Saint Honoré, dans le 8e arrondissement, dans le cadre d’une thématique consacrée à Berlin.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes