vendredi 18 août 2017| 127 riverains
 

Cinq étranges albums de familles présentés au BAL

© Erik Kessels, My sister, 2003

Inauguré au mois de septembre 2010 dans le 18e arrondissement de Paris, le BAL, nouveau lieu parisien consacré à la photographie, présente sa deuxième exposition, après "L’Amérique sans nom". Jusqu’au 17 avril 2011, les visiteurs sont invités à se plonger dans Cinq étranges albums de famille d’artistes, « pris au jeu d’une exploration ambiguë et risquée de leur histoire familiale ».

Le rez-de-chaussée est occupé par Emmet Gowin, et ses beaux portraits noir et blanc de ses proches dans les années 60, habitant les uns proches des autres dans cinq maisons formant une « enclave isolée hors du temps ». À leurs côtés, l’installation vidéo troublante "My sister", d’Eric Kessels (2003), un film amateur aux couleurs sourdes, d’une durée de 3 minutes et constitué de séquences répétées d’une même partie de ping pong entre deux enfants (à priori, l’artiste et sa soeur). Un hommage à cette dernière, disparue dans un accident, sur une musique hypnotique de Ryuichi Sakamoto.

L’exposition se poursuit au sous-sol, avec le drôle et inquiétant "Album de famille de Lucybelle Crater", de Ralph Eugene Meatyard (1974), voisinant avec "Flat is beautiful", de Sadie Benning (1998), installation vidéo composée notamment d’images en Pixelvision (une caméra jouet commercialisé dans les années 80).

Conférences
Les grands tirages en couleurs d’Alessandra Sanguinetti (années 2000) forment le clou de l’exposition, et ont même tendance à éclipser le reste. On y suit, pendant 10 années, le glissement vers à l’âge adulte de deux cousines, Guille et Belinda, au gré de leurs jeux, déguisements, rêveries... Un ensemble d’une grande beauté.

L’exposition est enrichie de conférences, dont "Usages de l’abum de famille", le 2 mars 2011, animée par Emmanuelle Fructus, historienne et marchande spécialisée dans la photographie anonyme. Sont également programmés trois films au Cinéma des cinéastes, tous les samedis à 11 heures, jusqu’au 16 avril 2011, parmi lesquels "Les vacances du cinéaste" (1974) du génial et regretté Johan Van der Keuken.

Lire aussi sur le site : Entrez dans le grand BAL des images

Le BAL
6, impasse de la Défense - 75018
Ouvertures et tarifs en cliquant ici

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes