lundi 27 mars 2017| 35 riverains
 

Paris Print Club veut maintenir la tradition du livre papier

Simon Thompson, un des sérigrapheurs du collectif Paris Print Club devant une de ses oeuvres à la Halle Saint-Pierre.

Le collectif d’édition d’art et de recherche sur le livre, Paris Print Club, qui regroupe imprimeurs, éditeurs et illustrateurs, veut ouvrir une imprimerie dans le 18e arrondissement de Paris à la rentrée 2014. Objectifs : expérimenter et partager les métiers du livre en papier, un objet loin de disparaître, estime le collectif.

« Le livre en tant qu’objet d’art existera toujours. » Malgré le développement du numérique, le collectif Paris Print Club en est convaincu. Ils sont douze éditeurs, auteurs, illustrateurs et imprimeurs rassemblés depuis un an pour réaliser leur projet d’atelier autour du livre. Ils viennent de présenter ce projet à la Halle Saint Pierre, dans le 18e arrondissement de Paris.

Un moyen de se faire connaître mais également une vitrine pour présenter leur savoir-faire : sérigraphie (une technique d’impression à l’aide de pochoirs), typographie, gravure et reliure. Si les œuvres exposées à la Halle Saint-Pierre reflétait l’était de leurs travaux personnels, l’objectif principal de l’atelier est de pouvoir créer collectivement.

Un collectif attaché au 18e

A très court terme, le Paris Print Club veut créer un atelier/imprimerie qui regroupe toutes les compétences du collectif. « Un lieu qui regroupe autant de disciplines, de la préparation du livre à la reliure, ça n’existe pas, assure Frédéric Déjean, éditeur et illustrateur, l’un des initiateurs du projet. C’est vraiment un atelier complet. »

JPEG - 125.6 ko
Une sérigraphie de Mathieu Desjardins exposée le week-end dernier à la Halle Saint-Pierre.

Le collectif a choisi de s’implanter dans le 18e arrondissement : ses membres sont surtout attachés au quartier et ils collaborent avec BD Spirit, une librairie de la rue Ramey qui les a notamment aidés dans leur recherche de local. « J’ai vécu dix ans dans le 18e quand j’étais étudiant, c’est un endroit vivant », raconte Frédéric Déjean. « C’est un quartier où il fait bon vivre », acquiesce Simon Thompson, sérigrapheur.

Si rien n’est encore signé, Paris Print Club pense avoir trouvé l’endroit idéal. Il s’agit d’une ancienne boulangerie industrielle, située au 33 bis rue Doudeauville. « Le propriétaire est d’accord avec notre projet, nous attendons juste la fin du bail, explique Frédéric Déjean. On estime pouvoir investir les lieux début juin. »

Expos pour le grand public

L’imprimerie produira les travaux du collectif comme ceux d’artistes extérieurs. Et, plus qu’un simple lieu de production, l’atelier comportera également une partie galerie, ouverte sur la rue. Elle proposera des expositions régulières. Objectif : faite découvrir les réalisations du collectif au grand public et attirer d’éventuels clients. L’imprimerie proposera aussi des cours d’initiation aux différents métiers du Paris Print Club.

Cinq ateliers sont actuellement prévus : reliure, gravure, typographie, sérigraphie (découverte des différentes étapes de production d’une image unique), et micro-édition (réalisation du tirage d’un livre dont l’élève serait l’auteur). Si tout se passe bien, le Paris Print Club pense être opérationnel à la rentrée 2014.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes