lundi 27 mars 2017| 36 riverains
 

La Fête des vendanges rend hommage à la planète Terre

Neuf cents enfants, élèves des écoles du 18e arrondissement, ont interprété plusieurs chansons dédiées à l’écologie au deuxième jour de la Fête des vendanges.

La cuvée 2015 de la Fête des vendanges est lancée dans le 18e arrondissement de Paris. Baptisée Montmartre fête la planète, cette 82e édition est placée sous le signe de l’environnement. Une chorale composée de 900 enfants des écoles du quartier a chanté sous l’œil de parrain et de la marraine de la manifestation : le chanteur Raphaël et la comédienne Mélanie Thierry. Demandez le programme !

Neuf cents enfants des écoles du 18e arrondissement de Paris ont chanté cinq titres issus du répertoire chanson française, jeudi 8 octobre 2015, au pied de la Butte Montmartre, pour honorer la 82e Fête des vendanges dont le coup d’envoi avait été donné la veille. Cette manifestation, l’une des plus populaire de la capitale, est placée cette année sous le signe de l’environnement (la conférence mondiale sur le climat (Cop21) se tiendra en décembre à Paris). Elle a été baptisée Montmartre fête la planète. Les écoliers ont donc interprété des chansons connotées vertes : Le jardin extraordinaire, de Charles Trenet ; Objectif Terre, de Ridan ; Donnez-nous des jardins, de Pierre Perret ; et Touche pas à ma planète, de Dominique Dimey.

Le site Internet de la Fête des vendanges

Cerise sur le gâteau, le chanteur Raphael, parrain de cette nouvelle édition, a chanté Sur mon dos, accompagné par cette chorale inédite. Raphaël vit dans le 18e. En mars 2015, il a publié un album dans lequel il est accompagné par un chœur d’enfants d’une classe de CM2 de la rue Houdon, à Montmartre. L’un de ses enfants y est scolarisé. Et puisque la Fête des vendanges est aussi histoire de famille, c’est la comédienne Mélanie Thierry, épouse du chanteur, qui a été nommée marraine de l’édition 2015 de la Fête. La première fois qu’on été honorées les vendanges à Montmartre, en 1934, Fernandel et Mistinguett s’étaient acquittés de cette tâche.

JPEG - 67.9 ko
Le chanteur Raphael (sous la casquette) est parrain cette année de la Fête des vendanges. Il vit dans le 18e. Photo © Thierry Stein

Tradition, la programmation de la Fête des vendanges est riche. Conséquente. « Et éclectique », souligne Eric Lejoindre, maire du 18e, dans l’édito du programme. Lequel allie « avec délicatesse traditions et modernité ». « Il permettra, poursuit le maire, de découvrir la richesse de notre patrimoine, de nos associations, de nos enfants et de notre environnement. » Plus de quarante lieux dans le 18e sont concernés par la Fête des vendanges. L’année dernière près de 500 000 visiteurs ont découvert l’arrondissement via ce prisme. Combien seront-ils cette année à assister au grand défilé, à s’extasier devant le feu d’artifice, à déguster les différents spectacles, à écouter les conférences ?

JPEG - 161.4 ko
La foule des grands jours pour écouter la chorale des enfants des écoles. Photo © Thierry Stein

Le véritable coup d’envoi de la Fête des vendanges avait été donné mercredi 23 septembre 2015, dans les vignes du Clos Montmartre. Les 1700 pieds de vigne ont produit cette année 1874 kilos de raisin (1400 l’année dernière). « Un record », d’après les spécialistes des espaces verts de la Ville de Paris. Qui soulignent aussi que « le raisin est plus mûr, voire précoce, et dans un meilleur état sanitaire grâce au site de plus en plus préservé ». Sans oublier le travail « remarquable, technique et fin des jardiniers », ajoute Sylviane Leplâtre, l’œnologue de la vigne. « Les conditions climatiques ont également été exceptionnelles, moins de pluie et climat très serein cette année. »

PDF - 2.2 Mo
Le programme complet de la Fête des vendanges 2015.

Téléchargez en PDF le programme complet de la Fête des vendanges 2015

Après deux années de vin rosé, les vignes montmartroises pourraient cette fois produire à fois du rosé et du rouge. C’est le résultat « d’une maturité plus avancée, d’un gain de 1,5° et d’un long travail de tri des grappes effectué dans le caveau sous la mairie du 18e ». Cave équipée depuis peu d’un nouveau pressoir pneumatique, « qui a permis une extraction plus importante et donc une optimisation de la récolte ». Bien entendu, ce vin respecte les valeurs des produits bio (pas de désherbants chimiques, utilisation raisonnée de produits autorisés, environnement favorisant la biodiversité…). La cuvée 2015 s’avance sous les meilleurs auspices. En attendant, dégustons, avec modération, celle estampillée 2014, baptisée Cuvée planète.

JPEG - 85.9 ko
Les 1700 pieds de vigne du Clos Montmartre ont produit cette année 1874 kilos de raisin. Photo © Erwan Floc’h.

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes