jeudi 27 avril 2017| 19 riverains
 

Ultime étape du Cinéfritour en Turquie avant l'Europe

Dernière étape turque pour le Cinéfritour, sur la route depuis presque un an pour son voyage au long cours. Les quatre aventuriers ont fait le plein d’huile de friture pour assurer la carburation de leur véhicule. Nouvelle carte postale orientale avant le retour dans l’Union européenne.

Le plein des bidons d’huile de friture de nouveau remplis dans la douce ville de Canakkale (photo au-dessus). S’il est très facile de trouver de l’huile usagée en Turquie, en trouver de la bonne peut se révéler parfois difficile, les restaurant utilisant souvent de l’huile de palme qui a la bien mauvaise habitude de figer et former un bloc compact quand il fait moins de 30°C.

Un bol de grand air, sur la presque île de Bozborun déserte et préservée bien qu’étant juste à côté de la grosse station balnéaire de Marmaris.

Du show, avec Nico, un voyageur rencontré par hasard, circassien confirmé, avec qui nous avons allié nos forces pour organiser une soirée projection et spectacle de feu.

De l’inattendu, sur le thème du cirque toujours, le Cinéfritour a été invité à passer deux jours sous un chapiteau avec une troupe cosmopolite parlant turc, géorgien, russe, farsi et arménien, une expérience inoubliable.

De l’air du grand large, lorsqu’il a fallu embarquer sur un ferry pour franchir le détroit de Dardanelles, pour passer de l’Europe à l’Asie.

Du concentré de bitume, avec dix jours passés à Istanbul, à alterner entre galeries d’art et rencontre avec Food not Bomb*, promenades le long du Bosphore et projection dans un café alternatif, retrouvailles avec de vieux copains et transports en commun.

Dans le prochain épisode, tenez-vous bien, l’équipage du Poulpe fera son grand retour dans l’UE, quel pays choisira-t-il pour ses retrouvailles avec le vieux continent, vous le saurez le mois prochain.

Poulpement vôtre,

L’équipage du Cinéfritour

*Association présente dans des milliers de villes du monde qui lutte contre le gaspillage alimentaire et milite pour l’action politique.

Les épisodes précédents :
- Le Cinéfritour cède aussi au tourisme en Turquie
- Le Cinéfritour joue les apprentis-fermiers en Turquie
- Le Cinéfritour tombe amoureux des formages turcs
- Après le Géorgie, le Cinéfritour passe en Anatolie
- Le Cinéfritour a trouvé son paradis en Géorgie
- Le Cinéfritour à la pêche dans le détroit de la Volga
- La parenthèse kirghize s’éternise avec bonheur
- Bons baisers de Bishkek !
- Achgabat au Turkménistan, pays du présidictateur
- Une carte postale iranienne du Cinéfritour
- Cinéfritour carbure au foie frit en Turquie
- Cinéfritour a pris le départ de son voyage au long cours
- Cinéfritour, l’huile de friture pour un voyage au long cours

Cinéfritour sur Facebook

Le site Internet de Cinéfritour

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes