vendredi 17 novembre 2017| 246 riverains
 

Le Cinéfritour tombe amoureux des fromages turcs

Les quatre voyageurs du Cinéfritour font escale dans l’Est de la Turquie. Ils sont tombés amoureux des vieilles pierres et des innombrables variétés de fromages locales. Et puis ils ont décidé de travailler, bénévolement, afin d’apprendre encore davantage de la vie des gens qu’ils croisent.

Toujours plus au Sud, toujours plus à l’Ouest ! Le Poulpe et son équipage ont entamé leur lent retour vers la terre qui les a vu naître – retour prévu à l’automne prochain-.

Tout doucement, à pas de poulpes, nous avons sillonné l’Est de la Turquie. Entre monts enneigés et hauts alpages presque déserts, villes verglacées et forteresses en ruines, ce que nous retiendrons de cette région c’est son impressionnante production fromagère.

JPEG - 41.8 ko
Le lac de Van.

Des fromages à pâte dure, type tomme ou gruyère, d’autres frais ressemblant à de la brousse avec des herbes aromatiques, du fromage de chèvre qui fait des fils, un autre qui s’effrite et qui se conserve dans une besace faite en peau de bique. Le bonheur !

Après avoir fait le plein de calcium nous avons continué à descendre, Van et son lac immense, Hasankayef la troglodyte bientôt sous les eaux, Midyat et ses églises syriaques, Mardin et ses bâtisses dorées, Urfa et son bassin sacré et enfin Gaziantep et ses pâtisseries.

JPEG - 933.3 ko
Au loin, les tours modernes de Mardin. Photo © Cinéfritour

Tout est beau, tout est différent. Dans certains coins souffle même un air d’orient. Heureusement que les tours qui se tiennent bien droites à chaque entrée et sortie de ville nous rappellent à chaque fois que nous sommes bien en Turquie. On n’arrive pas bien à comprendre les choix des urbanistes turcs, et surtout on se demande à quoi cela va ressembler dans quelques décennies.

Nous nous apprêtons maintenant à laisser de côté notre vie nomade pour deux semaines, nous allons faire un workaway* dans une ferme biologique du côté de Mersin, et nous avons hâte de nous lancer dans cette nouvelle aventure ! Bonnes fêtes à tous, L’équipage du Cinéfritour

JPEG - 54.6 ko
Urfa. Photo © Cinéfritour

Workaway = Forme de bénévolat. En échange de 5h de travail par jour nous sommes nourris, logés blanchis. C’est aussi un moyen d’apprendre tout un tas de choses, sur l’élevage d’animaux, des formes de construction, des méthodes d’agriculture… tout en partageant la vie des gens.

JPEG - 40.3 ko
L’équipage du Cinéfritour fait sont théâtre en Turquie. Photo © Cinéfritour.

Les épisodes précédents :
- Après le Géorgie, le Cinéfritour passe en Anatolie
- Le Cinéfritour a trouvé son paradis en Géorgie
- Le Cinéfritour à la pêche dans le détroit de la Volga
- La parenthèse kirghize s’éternise avec bonheur
- Bons baisers de Bishkek !
- Achgabat au Turkménistan, pays du présidictateur
- Une carte postale iranienne du Cinéfritour
- Cinéfritour carbure au foie frit en Turquie
- Cinéfritour a pris le départ de son voyage au long cours
- Cinéfritour, l’huile de friture pour un voyage au long cours

Cinéfritour sur Facebook

Le site Internet de Cinéfritour

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes