dimanche 25 juin 2017| 18 riverains
 

Casseroles et cimetières joyeux pour le Poulpe

Au titre d’une étrange coutume, certaines maisons du nord de la Roumanie arborent un arbre à casseroles sur leur pelouse.

Les quatre voyageurs du Cinéfritour rejoignent lentement leurs pénates. A l’heure actuelle, ils sont en Ukraine. Auparavant, ils ont flâné dans le nord de la Roumanie, région étonnante où les maisons arborent des casseroles et où les cimetières sont parfois joyeux. Une nouvelle carte postale du Poulpe.

Bonjour Dixhuitinfo,

Voici pour vous les nouvelles toutes fraîches du Cinéfritour, plus en forme que jamais !

Le Poulpe et son équipage profitent de leurs dernières semaines en Roumanie pour aller faire un tour à Sighisora, ville moyenâgeuse fortifiée.

JPEG - 100.7 ko
La ville roumaine de Sighisora est classée au patrimoine de l’Unesco.

Beau donjon, patrimoine classé à l’Unesco, restaurants en pagaille et quantité de touristes ; tout cela nous met la puce à l’oreille, friteuses et huile doivent être accessibles. Pari gagné et plein d’huile usagée effectué !

JPEG - 104.9 ko
Une maison du Mara Mures, région située dans le nord de la Roumanie, à la frontière avec l’Ukraine.

Nous mettons le cap plein nord, en direction du Mara Mures, région montagneuse, frontalière de l’Ukraine où nous lançons la grande opération « confitures inhabituelles ». Au programme gelée de serpolet, de fleurs de trèfle (pas mauvais, mais foi de Poulpe, il faut en avoir du temps à perdre pour enlever tous ces pistils des fleurs !), de fleurs de sureau et de noix vertes.

JPEG - 122.2 ko
Pistils de fleurs de trèfle, utilisés pour confectionner des confitures inhabituelles, régulièrement réalisées par le Cinéfritour lors de son périple.

Le tout fût patiemment collecté le long des multiples sentiers sillonnant les montagnes. Un excellent moyen de découvrir des villages qui valent le coup d’œil. Architecture 100% bois et arbres à casseroles plantés fièrement dans les jardins.

JPEG - 150.1 ko
le cimetière joyeux du village de Sapanta.

Un dernier arrêt au Cimetière joyeux de Sapanta, où chaque tombe a été gravée et peinte par un artiste farfelu qui rendait ainsi un dernier hommage très personnalisé tant dans le texte que sur l’image au défunt et nous voilà de l’autre côté de la Tisa en terre ukrainienne.

Nous commençons par aller établir notre campement à la communauté Longo Maï de Nijne Selichtchié. Ils font sur place du jus de pomme et des savons, mais aussi et surtout mettent en place un grand nombre de projets culturels avec les jeunes et les moins jeunes.

JPEG - 100.7 ko
Adrien revient d’une cueillette de champignons dans le sud de l’Ukraine.

Le cadre est superbe, les immenses forêts de chênes semblent couvrir tous les alentours et nous partons chaque jour avec entrain à la chasse aux champignons !

Nous continuons ensuite notre route à travers les Carpates, en remontant doucement le cours d’une rivière avant de nous fixer pour quelques jours dans un petit village au bord d’un ruisseau. Le moral des habitants ne semble pas être au beau fixe.

JPEG - 33.9 ko
Projection d’un dessin animé sur le mur d’une maison d’un petit village ukrainien.

Entre le chômage, la peur de l’éclatement de l’Ukraine, l’angoisse d’une invasion russe, les problèmes de corruption et l’alcoolisme ravageur on a du mal à savoir si les beaux jours sont à venir. Les gens s’ennuient et les enfants sont nombreux c’est le moment ou jamais de projeter quelques films !

À très vite pour la suite de nos aventures poulpesques !

L’équipage du Cinéfritour

Les épisodes précédents :
- Cluj, étape citadine pour le Poulpe en Roumanie
- Étape hors du temps en Roumanie pour le Cinéfritour
- En Grèce, le Poulpe s’ouvre les portes de l’Europe
- Ultime étape du Cinéfritour en Turquie avant l’Europe
- Le Cinéfritour cède aussi au tourisme en Turquie
- Le Cinéfritour joue les apprentis-fermiers en Turquie
- Le Cinéfritour tombe amoureux des formages turcs
- Après le Géorgie, le Cinéfritour passe en Anatolie
- Le Cinéfritour a trouvé son paradis en Géorgie
- Le Cinéfritour à la pêche dans le détroit de la Volga
- La parenthèse kirghize s’éternise avec bonheur
- Bons baisers de Bishkek !
- Achgabat au Turkménistan, pays du présidictateur
- Une carte postale iranienne du Cinéfritour
- Cinéfritour carbure au foie frit en Turquie
- Cinéfritour a pris le départ de son voyage au long cours
- Cinéfritour, l’huile de friture pour un voyage au long cours

Cinéfritour sur Facebook

Le site Internet de Cinéfritour

Où ça se passe:

Découvrez tous nos articles géolocalisés sur le 18eme arrondissement en un clin d'œil

Partagez cet article:

1 commentaire

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Les commentaires sont modérés à priori, soit avant publication sur le site. Dixhuitinfo.com ne publiera pas les contenus illicites. N'hésitez pas à déclarer tout contenu que vous jugeriez illicite à l'adresse mail redaction@dixhuitinfo.com
 
Derniers commentaires
Les plus lus
Thèmes